Accueil| Annonces Gratuites | Publicité | Annuaire Médical Algérien | News | Nous contacter


Alcoolisme et risque de maladies cardio-vasculaires

 Imaginez un médecin encourageant ses patients à faire de l'exercice, à arrêter de fumer et à "prendre un verre de vin" pour se protéger contre les maladies de cure. On a montré qu'un verre par jour diminue le risque de maladie cardio-vasculaire. Mais que se passe-t-il quand des hommes modifient leurs habitudes d'intempérance avec le temps? Des chercheurs de l'Université de Harvard, qui avaient évalué l'influence de la modification de la consommation d'alcool sur une période de 7 ans sur le risque de cardiopathie chez des hommes d'une quarantaine d'années et plus, ont conclu qu'elle dépend au moins de la quantité d'alcool que ces hommes buvaient lorsque l'étude a commencé.

L'étude, publiée dans "Archives of Internal Medicine", faisait partie d'une étude actuellement en cours, l'Étude de la Santé des Médecins. Elle a suivi plus de 18000 hommes âgés de 40 à 84 ans, indemnes de cardiopathie ou de cancer lorsque l'étude a débuté. Les volontaires ont été interrogés sur leur consommation d'alcool au début de l'étude. Au bout de sept ans, leurs habitudes en matière de boisson ont été réévaluées afin de voir si des modifications de la consommation d'alcool pendant cette période avaient influé sur leur risque de cardiopathie.

Les chercheurs ont constaté que les hommes qui étaient de très petits buveurs (une boisson alcoolisée par semaine ou moins) lors de leur entrée dans l'étude et qui ont progressivement augmenté leur consommation jusqu'à 6 boissons par semaine ont présenté une petite diminution de leur risque de cardiopathie par rapport aux petits buveurs dont la consommation n'avait pas changé pendant cette période. Le risque de cardiopathie n'a pas varié chez les hommes qui étaient des buveurs modérés (1-6 verres par semaine) au début de l'étude, que leur consommation d'alcool ait augmenté ou diminué. Ceux qui consommaient plus d'un verre par jour ont présenté le même risque pendant toute la durée de l'étude, même s'ils buvaient moins sept ans plus tard. La consommation régulière de plus de deux verres par jour a cependant accru de 63% le risque de cardiopathie chez ces hommes.

Cette étude confirme les observations précédentes, à savoir qu'une consommation d'alcool légère à modérée réduit le risque de cardiopathie. La façon la plus significative par laquelle l'alcool (vin, bière ou spiritueux) contribue à un bon état cardiaque est l'augmentation du taux sanguin de HDL ou "bon" cholestérol.
La modération est l'élément essentiel de la relation entre l'alcool et les maladies cardiaques -- pas plus de deux verres par jour pour les hommes et un verre seulement pour les femmes. Un verre équivaut à 33 cl de bière, 14 cl de vin ou 4 cl d'alcool fort. Comme l'a montré cette étude, boire plus n'apporte aucun bénéfice supplémentaire. En fait, la consommation de plus de 2 verres par jour a été associée à une augmentation du risque de cardiopathie et à d'autres problèmes potentiels tels que l'obésité, l'hypertension artérielle, certains cancers, les accidents et l'alcoolisme.

En outre, l'étude insiste sur le fait que ceux qui sont actuellement abstinents ne doivent pas se mettre à boire dans l'espoir d'une meilleure santé -- la diminution du risque est vraiment faible. Et le fait d'être un buveur modéré ne justifie pas une tournée supplémentaire dans l'espoir d'un plus grand bénéfice pour la santé. Ces données s'ajoutent donc à celles montrant que boire de l'alcool ne doit pas être perçu ou recommandé comme une mesure de prévention des maladies cardio-vasculaires. Cette étude ajoute juste un peu de poids aux recommandations actuelles des Directives Diététiques Américaines et de celles de nombreux autres pays du monde entier: si vous buvez de l'alcool, faites-le avec modération




Rechercher sur 1sante.com


www.1Sante.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicité | liens vers 1Sante | Conditions d'utilisations | Charte Vie Privé |Nous contacter

1Sante.com © 2001-2009. All rights reserved.

Hit-Parade